Jean Kirstein

"Tu sais... J'aurais aimé rester enfermé dans ma chambre, les oreilles fermées... Mais... Si j'étais resté... Les cendres brûlées des morts ne m'auraient jamais pardonné..."
- Jean à propos de sa déterination à arrêter le Grand Terrassement

Qui est Jean Kirstein?

Jean Kirstein (ジャン・キルシュタイン Jan Kirushutain) est un diplômé de la 104e Brigade d'Entraînement, parmi lequel il s'est classé 6e meilleur. Originaire du district de Trost du Mur Rose, Jean s'est engagé dans l'armée dans l'espoir d'obtenir une vie paisible au sein de la Brigade Spéciale mais il s'est ensuite retrouvé dans le Bataillon d'Exploration. Actuellement, il sert en tant que commandant dans le Bataillon d'Exploration, dirigeant une escouade lors du raid sur Revelio.

Apparence

Jean est un jeune homme aux cheveux gris hérissés, rasés en coupe courte, la partie rasée étant noire. Il a de petits yeux bruns intenses, et on dit qu'il a le même regard vicieux qu'Eren. Jean est de taille moyenne et de corpulence musclée, il a une mine renfrognée semblable à celle d'Eren, mais on dit de lui qu'il a un visage long (une " tête de cheval "). Il est souvent vu portant l'uniforme typique du Bataillon d'Exploration avec une chemise boutonnée gris olive. Après avoir renversé le gouvernement, ses cheveux apparaissent légèrement plus longs qu'auparavant.

Sa tenue décontractée se compose le plus souvent d'une chemise blanche boutonnée, d'un pantalon foncé et d'un gilet marron foncé. Lorsqu'il veut dissimuler son identité, il se pare également d'une cape et d'un fedora.

Quatre ans plus tard, il s'est laissé pousser la barbichette et ses cheveux sont maintenant plus longs. Il est également devenu assez grand à l'âge adulte, mesurant 190 centimètres. Lorsqu'il infiltre Marhr Jean porte un uniforme noir du Bataillon d'Exploration avec un équipement de manœuvre tridimensionelle anti-personnel.

Personnalité

Jean a une personnalité franche. Il n'a aucune retenue lorsqu'il s'agit de dire ce qu'il pense, même s'il sait qu'il ne serait pas sage de le faire ou que cela pourrait déclencher un conflit. Jean est également pragmatique : il a une forte aversion pour s'exposer à des situations dangereuses, et a ouvertement admis que son désir de rejoindre la Brigade Spéciale était dû au fait qu'il voulait une vie facile et sûre.

Pendant son stage, Jean était extrêmement impétueux, facilement frustré et prompt à recourir à la violence lorsqu'on le poussait. Jean était également très cynique à l'idée de vaincre les Titans, estimant que l'humanité n'a aucune chance contre eux. Il se moquait ouvertement des individus plus idéalistes comme Eren, et considérait que résister aux Titans était une cause sans espoir.

Malgré ses défauts, Marco décrit Jean comme un leader naturel, capable de comprendre les autres et de bien évaluer les situations grâce à ses défauts. En effet, lors de la bataille de Trost, Jean se montre capable de diriger ses compagnons d'armes lorsqu'ils sont désorientés et sans chef, et rassemble Armin et Reiner pour attaquer le Titan Féminin, sachant que ne pas le combattre mettrait en danger le reste du Bataillon d'Exploration. Sa conscience et ses capacités de leader ont été démontrées lors de la bataille de Shiganshina, lorsqu'il a pris le commandement de l'escouade d'Armin, et de Revelio lorsqu'il a dirigé de nombreux diplômés de la 104e Brigade pour attaquer les militaires mahr. Il est également apprécié par Connie qui le juge capable de devenir un futur chef du Bataillon d'Exploration.

Bien qu'il se présente comme égocentrique, Jean accorde une grande valeur à la vie des autres, et il est honteux et horrifié lorsqu'il doit laisser derrière lui des alliés sans défense pour se sauver et sauver les soldats qui restent avec lui. Il est également prêt à risquer sa vie pour ralentir le Titan Féminin, car refuser de le faire aurait entraîné des morts supplémentaires. Jean critique ensuite Erwin qui cache des informations à ses subordonnés de peur qu'il y ait un espion parmi eux, estimant que le plan n'était pas acceptable, en raison des vies qui ont été perdues à cause de lui.

De plus, Jean est très opposé à l'idée de prendre des vies humaines. Les principes moraux de Jean l'empêchaient initialement de tuer des soldats ennemis, mais il a mis de côté sa conscience à contrecœur pour le bien de ses amis et alliés. Il refuse cependant de tuer des enfants combattants, refusant la suggestion de Floch Forster de jeter Gabi Braun et Falco Grice hors du dirigeable.

Le premier instinct de Jean est de toujours voir la vie avec des yeux prudents et dubitatifs. Il a hésité à accepter le plan d'Armin et Reiner de faire combattre le Titan Assaillant pour eux, et a immédiatement admis ne jamais avoir fait confiance à Ymir lorsqu'elle a apparemment kidnappé Krista. Malgré cela, après la deuxième apparition du Titan Cuirassé, Jean a également été celui qui a motivé Eren à continuer à se battre pour la victoire de l'humanité, montrant qu'il adopte lentement les mêmes perspectives idéalistes qu'il critiquait autrefois.

Histoire

Arc de la 104e Brigade d'Entraînement

Après avoir atteint sa majorité, Jean s'engage dans l'armée et rejoint la 104e Brigade d'Entraînement. Le jour de son enrôlement, Jean avoue avec confiance son désir de rejoindre la Brigade Spéciale et reçoit un coup de tête de Keith Shadis pour sa peine.

Ce soir-là, Jean surprend Eren Jäger qui parle de son désir de rejoindre le Bataillon d'Exploration et le critique pour sa décision, mais s'excuse après avoir vu que ses mots ont contrarié Eren. Alors que les recrues sortent, Jean voit Mikasa et, se prenant immédiatement d'affection pour elle, tente de lui parler, mais elle l'envoie promener en préférant parler à Eren. Dévasté, Jean développe une rancune envers Eren.

La nuit suivante, après avoir obtenu de bons résultats lors de sa première journée d'entraînement d'aptitude à l'équipement de manœuvre tridimensionnelle, Jean est approché par Eren pour lui demander des conseils sur la façon de maintenir l'équilibre, mais il ne fait que le ridiculiser pour sa mauvaise performance.

Au cours de la formation, Jean et de nombreux autres stagiaires commencent à se relâcher dans tous les domaines, sauf ceux qui seront absolument nécessaires pour obtenir un diplôme dans le top 10, notamment les leçons de combat au corps à corps.

Un autre soir, Jean se vante auprès de ses amis de la façon dont il utilise son équipement de manœuvre, plaisantant sur le fait qu'ils devraient s'abstenir de révéler ses secrets aux autres afin qu'il ne soit pas confronté à une concurrence supplémentaire pour une place dans le top 10 des diplômés. Sa blague agace Eren, qui critique l'idée d'améliorer ses compétences de tueur de Titans afin d'obtenir une position dans l'armée plus éloignée des Titans. Comme leur dispute devient de plus en plus agressive, Jean finit par perdre son sang-froid et devient physique avec Eren, ce qui pousse ce dernier à le désarmer en lui donnant un coup de pied dans une de ses jambes. Leur combat est interrompu par l'instructeur Shadis, et Eren et Jean conviennent de finir leur combat plus tard. Cela motive Jean à prendre son entraînement plus au sérieux.

Jean obtient de bons résultats pendant son entraînement, motivé par son rêve ambitieux de se classer parmi les 10 premiers pour rejoindre la Brigade Spéciale et aussi par son désir de surpasser Eren.

Lors d'une session d'entraînement au cours de laquelle les recrues pratiquent leurs compétences de manœuvre contre des mannequins Titan, Connie Springer et Sasha Braus suivent Jean pendant son entraînement et profitent de leur vitesse supérieure pour lui voler ses cibles. Après la séance, Jean les confronte à leurs sales coups, mais ils ne montrent aucun remords pour leurs actions. Il entend Marco admettre qu'il a laissé les autres tuer les Titans qu'il a trouvés, voulant servir d'"appât" pour les Titans comme il le ferait dans un scénario de combat réel, et rejoint ses camarades recrues en proclamant qu'il aimerait faire partie d'une escouade dirigée par Marco. Cependant, Marco affirme que Jean ferait un meilleur leader que lui, expliquant que le manque de force de Jean combiné à son bon jugement ferait de lui un leader idéal.

En tant que membre de la 104e Brigade d'Entrainement, Jean réussit à se classer dans le top 10 de ses diplômés, se plaçant juste derrière Eren et arrivant en sixième position. Après la cérémonie de remise des diplômes, Jean, fier de sa réussite et désireux de rejoindre la Brigade Spéciale, a une altercation avec Eren. Se considérant comme un réaliste, les idéaux de Jean l'amènent à se heurter à Eren, plus idéaliste, qui critique Jean comme un lâche.

Arc de la bataille de Trost

Suite à la deuxième attaque du Titan Colossal, Jean, ainsi que le reste de la 104e Brigade d'Entrainement, sont envoyés en première ligne pour faire face aux Titans qui ont commencé à entrer dans la ville. À un jour seulement de son entrée dans la Brigade Spéciale, Jean panique, déplorant le mauvais timing de l'attaque sur Trost.

Plus tard, Jean fait partie des recrues qui sont incapables d'évacuer la bataille, car leurs équipements sont à court de carburant. Jean s'insurge contre les soldats du ravitaillement, qui se sont terrés dans le quartier général de Trost, et rend leur lâcheté responsable de sa mort imminente. Bien que Connie suggère qu'ils fassent une dernière tentative pour atteindre le quartier général militaire et se réapprovisionner, Jean fait remarquer qu'ils n'ont personne pour les guider et commence à se lamenter sur la vie ennuyeuse qu'il a menée.

Une fois que Mikasa arrive et décide de faire une dernière charge vers le QG, Jean se joint à elle pour rallier les soldats présents à l'attaque. Alors que les soldats commencent à avancer, Jean conseille à ses alliés de garder les engagements courts, afin de ne pas gaspiller de l'essence. Cependant, Jean se rend vite compte qu'il n'y a aucun moyen d'atteindre le QG sans sacrifier certains des soldats en chemin. L'un de ses camarades recrues tombe en panne d'essence et se retrouve bloqué, et bien que Jean le déconseille, d'autres soldats vont tenter de le secourir. Alors que les sauveteurs potentiels sont capturés et dévorés avec Tom, Jean décide de profiter de la situation en menant les recrues restantes pour atteindre le quartier général pendant que les Titans sont distraits.

Atteignant le quartier général, Jean est horrifié par sa décision d'exploiter la mort de ses camarades, avant d'attaquer les soldats du ravitaillement cachés dans le bâtiment, leur disant que leur inaction est ce qui a conduit à la mort des soldats. Il est interrompu par l'arrivée des Titans à l'extérieur du bâtiment, attirés par le grand nombre d'humains qui se sont rassemblés. Perdant l'espoir que battre les Titans est possible, Jean est stupéfait par l'arrivée d'un Déviant qui se met à combattre les Titans. Mikasa, Armin et Connie arrivent rapidement, expliquant que le Déviant les aide.

A la recherche d'un moyen d'éliminer les Titans qui se sont infiltrés dans la salle d'approvisionnement du quartier général, Jean et ses camarades fouillent le bâtiment à la recherche d'armes et finissent par trouver des fusils à chevrotine parmi les fournitures de la brigade spéciale. Armin élabore un plan pour éliminer les Titans de la salle d'approvisionnement en utilisant les fusils pour les aveugler afin que d'autres puissent leur couper les nuques. Jean fait partie des sept soldats sélectionnés pour tuer les Titans après qu'ils aient été aveuglés. Le plan réussit, et toutes les recrues peuvent se réapprovisionner.

Après s'être réapprovisionné, Jean se prépare à partir avec ses compagnons de formation, mais il est distrait lorsque Mikasa et Armin vont observer le Titan déchaîné. Lui, Reiner, Bertolt et Annie les suivent et sont accueillis par la vue du Titan en train de se faire cannibaliser par ses congénères. Reiner suggère d'aider le Titan Déviant, mais Jean ne veut pas risquer sa vie pour un Titan, et n'est pas convaincu par l'argument de Reiner selon lequel il pourrait être utilisé comme allié. Heureusement, ils n'ont pas à le faire car le Titan se libère pour attaquer un autre Titan et s'effondre peu après. Alors qu'un Eren inconscient émerge de la nuque du Titan, Jean est stupéfait de savoir qu'Eren est responsable du carnage auquel il vient d'assister.

Jean, Annie, Reiner et Bertolt sont mis en attente avec leurs camarades de formation et ont reçu l'ordre de ne parler à personne d'autre de ce dont ils ont été témoins. Les camarades de Jean s'inquiètent de l'absence de Mikasa, craignant qu'elle ne se soit blessée en quittant le quartier général. Jean refuse de répondre à leurs questions, bien qu'il admette volontiers qu'il ne s'attende pas à ce que l'armée puisse dissimuler longtemps ce qui s'est passé. En entendant une explosion venant du Mur, Jean et les autres qui ont assisté à la transformation d'Eren reconnaissent ce qui se passe et vont immédiatement enquêter.

Deux jours après le scellement réussi du Mur Rose, Jean fait partie des soldats qui aident à retirer les corps de Trost, et tombe sur le corps de Marco. Choqué et horrifié, Jean tente de demander aux autres soldats s'ils ont vu ce qui lui est arrivé, mais il est arrêté par une infirmière qui insiste pour que Jean identifie le corps et continue à travailler.

Plus tard, Jean et le reste de la 104e Brigade d'Entraînement brûlent les cadavres de leurs camarades tombés au combat dans un feu de joie. En regardant les ossements de ses amis brûler, Jean se souvient du discours d'Eren et du compliment de Marco sur ses forces. En deuil de la mort de Marco et en intériorisant ses mots d'encouragement, Jean demande aux autres recrues quelle branche de l'armée ils comptent rejoindre. Contre son gré et ses craintes, Jean déclare en larmes qu'il rejoindra le Bataillon d'Exploration.

L'arc du Titan Féminin

Lors de la remise des diplômes, Jean s'engage dans le Bataillon d'Exploration au lieu de la Brigade Spéciale, bien qu'il ait peur de ce qui pourrait lui arriver à l'avenir car il rencontrerait inévitablement d'autres Titans.

Après avoir rejoint le Bataillon d'Exploration, Jean confronte Eren sur son rôle de sauveur de l'humanité, déclarant qu'il lui fait confiance car il ne veut pas mourir. Jean participe à la 57ème expédition du Bataillon d'Exploration.

Peu de temps après le début de l'expédition, Jean rencontre le Titan Féminin. En coopération avec Armin et Reiner, Jean engage le combat avec le Titan Féminin, croyant que s'il ne le ralentit pas, il continuera à tuer de plus en plus de soldats. Les trois hommes parviennent à affronter le Titan, mais ils sont rapidement maîtrisés et presque tués, bien qu'ils s'en sortent tous vivants. Avec le seul cheval de Reiner présent, quelqu'un devra être laissé derrière. Heureusement, Krista arrive avec le cheval de Jean en remorque.

En route vers la forêt des Titans, Jean et les autres ont reçu l'ordre de se percher parmi les hautes branches pour empêcher les Titans d'entrer pendant qu'Erwin et Eren s'occupent du Titan Féminin. Jean est surpris de voir comment les Titans apprennent à grimper aux arbres pour les atteindre. Pendant qu'ils attendent, Armin confie à Jean sa conviction que leur commandant a soupçonné un espion parmi eux mais a refusé de le révéler. Jean s'interroge sur la moralité d'une telle décision, mais Armin défend Erwin, affirmant qu'il s'agissait d'un risque nécessaire, et que les vies qu'il a coûtées sont justifiées si les paris doivent réussir, bien que Jean ait des doutes.

Après l'échec de l'expédition, Jean retourne sain et sauf au Mur Rose. Quelques jours plus tard, comme ils ont tous deux des yeux et un comportement similaires, il est choisi pour se faire passer pour Eren lors de son procès, laissant le véritable Eren libre de participer à la dernière tentative de capture du Titan Féminin.

Après la deuxième apparition du Titan Féminin, au chevet d'Eren, Jean apprend enfin d'Armin la véritable identité d'Annie et comment elle s'est enfermée dans un cristal pour éviter d'être interrogée. Il découvre également que les Titans similaires au Titan Colossal à l'intérieur des Murs sont utilisés en raison de leurs capacités de durcissement. Jean et Armin se rendent à la réunion entre le commandant Erwin Smith et le chef de la brigade spéciale, Nile Dok.

Arc du Choc des Titans

Jean rejoint le corps principal du Bataillon d'Exploration dans le district de Trost et est présent lorsque Phil rapporte à Dot Pixis qu'il n'y a pas de brèche à l'intérieur de Wall Rose. Lorsqu'il apprend que trois autres recrues du 104e peuvent se transformer en Titans, il exige de savoir qui ils sont, mais Erwin le calme.

Il rejoint la force militaire combinée du Bataillon d'Exploration, de la Brigade Spéciale et de la Garnison dans une formation de reconnaissance à longue portée vers une forêt d'arbres géants où Reiner et Bertolt sont soupçonnés d'avoir emmené Eren enlevé. Jean fait partie des soldats du Bataillon d'Exploration qui entrent dans la forêt pour le rechercher. Lui et les autres membres de la 104e Brigade d'Entrainement rencontrent Ymir sous sa forme Titan et la voient capturer Historia Reiss dans sa bouche avant de s'enfuir. Jean appelle tout le monde à la poursuivre.

À l'orée de la forêt, Reiner se transforme en Titan Cuirassé, portant Bertolt, Eren, Ymir et Historia sur ses épaules alors que les soldats les poursuivent. Lorsque Reiner protège Bertolt et Eren en les couvrant de ses mains, Jean s'accroche au Titan Cuirassé et rejoint les autres membres de la 104ème Brigade pour tenter de faire taire Bertolt et Reiner en leur demandant si leur amitié avait un sens. Il rappelle qu'ils ont partagé le même toit pendant trois ans et que les autres cadets utilisaient les positions de sommeil bizarres de Bertolt pour prédire le temps.

Bien que Bertolt s'effondre sous le poids de sa culpabilité, toute résolution possible est interrompue par l'arrivée d'Erwin et de la horde de Titans qui le poursuivent, lui et le reste des militaires. Jean et les autres doivent sauter du Titan Cuirassé, qui fonce sur la horde.

Il est choqué par le carnage qui se déroule devant lui alors que les Titans immobilisent et rongent Reiner, mais Erwin lui dit qu'ils ne font que commencer. Erwin ordonne aux soldats de récupérer Eren et Jean se joint à la charge avec Mikasa. Elle tente de libérer Eren, mais est attrapée par un Titan quand elle rate son attaque sur Bertolt. Jean le poignarde dans un œil pour la libérer.

Les soldats battent en retraite quand Eren est libéré, mais Reiner commence à leur lancer des Titans. L'un d'eux atterrit directement devant Jean, le faisant tomber de son cheval et le faisant atterrir durement sur le sol où il s'évanouit. Dans le chaos qui s'ensuit, Armin tente de le protéger. Alors que la situation semble désespérée, Eren donne un coup de poing au Titan qui les attaque, lui et Mikasa, et déclenche quelque chose qui amène tous les autres Titans sans esprit présents à le déchirer.

Arc du Tournant Majeur

Jean survit à la retraite vers le Mur Rose et estime que 60% des soldats qui sont allés chercher Eren ont péri et que 20% sont gravement blessés. Il note que c'est ce qu'Eren fera qui décidera si les sacrifices en valaient la peine. Il dit aussi qu'il a sauvé Mikasa. Au lieu de se mettre en colère, cette révélation convainc Eren de ne pas se retenir et de faire tout ce qu'il peut pour reprendre le Mur Maria. Jean apparaît plus tard comme un nouveau membre de l'escouade Livai, transportant des provisions avec Sasha et Armin

Jean reste assis en silence lorsque Livai, Armin et Hansi révèlent leur plan pour utiliser Eren afin de sceller le Mur Maria en durcissant sa peau comme le Titan Féminin. Il est également présent lorsque Historia révèle la vérité sur son passé et lorsque Hansi révèle le meurtre du ministre Nick par la première escouade intérieure de la Brigade Spéciale. Lui et Sasha sont ensuite chargés de monter la garde à l'extérieur de la cabane.

Il monte à nouveau la garde pendant les expériences de Hansi sur le Titan avec Eren, et est dérangé lorsqu'il est informé que les expériences n'ont pas fonctionné.

Plus tard, le groupe reçoit des instructions mystérieuses d'Erwin qui les laissent sous le choc, et ils abandonnent la cabane pour suivre le plan. Peu de temps après, ils assistent de loin à l'assaut de la cabane par la première escouade intérieure de la brigade de police militaire.

Alors qu'ils se promènent dans la ville, ils sont entourés de citoyens en colère qui les accusent de gaspiller leurs impôts sans donner de résultats, et dans l'agitation, Eren et Historia sont apparemment enlevés par un chariot qui se précipite. Cependant, il est révélé plus tard qu'il s'agit de Jean et Armin se faisant passer pour Eren et Historia, Jean étant visiblement ennuyé de devoir à nouveau se faire passer pour Eren.

Dans leur nouvelle base, Jean s'inquiète de savoir qui sont vraiment leurs ennemis et pense qu'ils seront pendus si leur révolution pour remplacer le roi par Historia échoue. Il entend le plan d'Erwin de Nifa de remettre Eren et Historia à la Brigade Spéciale  pour qu'ils puissent trouver Rod Reiss. Il est choqué lorsque Livaui commence à attaquer Historia et lui dit qu'une telle action est inutile.

Après que le Bataillon d'Exploration est accusé du meurtre de Dimo Reeves, Jean fait partie des membres qui restent cachés. Il passe inaperçu parmi les foules rassemblées pour distribuer des tracts et discuter des fugitifs, portant un chapeau et une cape pour se déguiser. En rejoignant les autres dans une écurie, il distribue les tracts détaillant l'apparence et les crimes de Livai, et exprime des doutes sur leur situation. Il déclare qu'il s'attendait à être tué par un Titan, et non à être forcé de devenir un fugitif détesté par la loi. Découragé, il exprime des doutes sur Levi et leur situation actuelle, déclarant qu'il refuserait de tuer un autre humain même si on le lui ordonnait.

Après l'attaque de Livai par la brigade spéciale, l'équipe de Levi se met en mouvement afin de suivre Eren et Historia. Ils sont surpris lorsqu'ils voient l'équipement de manœuvre tridimensionnelle anti-personnel et encore plus lorsque Livai tue un soldat en le coupant en deux. Livai se regroupe avec son escouade et leur dit d'arrêter de poursuivre Eren et Historia car la Brigade Spéciale les utilise comme nourriture pour les tuer. Livai ordonne à Jean de faire feu avec son fusil. Il parvient à diriger son fusil sur un soldat ennemi qui est poussé dans le wagon par Mikasa, mais lorsqu'il hésite à la tuer, elle lui arrache l'arme des mains. Cependant, Jean est sauvé par Armin.

L'escouade parvient à s'échapper et ils se cachent dans une grange. Jean semble se sentir très triste et honteux parce qu'Armin a dû tuer pour le sauver. Il s'excuse ensuite auprès de Levi et admet qu'il s'est trompé et qu'il n'hésitera pas la prochaine fois qu'il devra appuyer sur la gâchette. Jean fait partie du groupe chargé de capturer Hitch Dreyse et Marlowe Freudenberg, et écoute attentivement la conversation entre eux et Levi. Jean demande à Levi de s'occuper lui-même de Hitch et Marlowe. Il les emmène loin de l'escouade et décide de les tuer, mais échoue. Marlowe en profite pour ramasser le couteau de Jean mais celui-ci l'immobilise à nouveau. Jean lui propose alors un marché : si Marlowe lui donne le couteau au péril de sa vie, il croira que le souhait de Marlowe d'aider le Bataillon d'Exploration est sincère. Marlowe accepte et jette le couteau. Jean, après avoir été frappé par Hitch, révèle que tout cela n'était qu'un test et que Levi les acceptera.

Grâce à Marlowe et Hitch, l'équipe de Levi parvient à s'infiltrer dans une base de la brigade spéciale. Jean aide à l'infiltration en neutralisant les ennemis avec son fusil. L'équipe prend un otage et Jean regarde Livai l'interroger. Un groupe de la brigade Spéciale vient chercher l'équipe de Livai. Ce groupe informe par la suite que le Bataillon d'Exploration a été blanchi de toute trahison, ce qui réjouit l'équipe de Livai.

Jean participe à l'assaut de la chapelle Reiss contre la Brigade Spéciale. Il tire d'abord des fusées éclairantes afin de garder Livai et Mikasa cachés, avant de se lancer dans l'action avec son équipement de manœuvre trdimensionnelle. Au cours du combat, Jean tue sa première personne en coupant le cou de son adversaire, mais la bataille est soudainement interrompue par le flash et le bruit de la transformation d'un Titan au fond de la caverne. L'équipe de Livai localise la caverne où se trouvent Eren et Historia, qui commence à s'écrouler à cause de la transformation d'un Titan gigantesque. Jean aide à désenchaîner Eren tout en essayant de lui expliquer la situation actuelle. Au moment où Eren est libéré, Jean et Livai le tirent hors de la trajectoire d'un rocher qui tombe. Jean remet en question ses capacités en plaisantant, mais comme les autres, il attend qu'Eren décide de l'action à entreprendre. Eren décide finalement de se transformer en Titan et de croire en lui afin de sauver ses amis.

Après qu'Eren se soit transformé et ait durci son corps pour résister aux chutes de pierres, Jean aide Mikasa à sortir Eren de son corps de Titan durci. Puis Jean et l'escouade Livai commencent à suivre le Titan Rod Reiss, désormais anormal, qui se dirige vers le district d'Orvud, attiré par la densité de population. Jean est présent lorsque Erwin et Hansi expliquent aux soldats de la Garnison leur plan pour combattre Rod en dehors de la ville. On le voit ensuite au lever du soleil au sommet du Mur avec le reste de l'escouade où il explique à Eren qu'ils ont dû tuer des gens et qu'ils ont eu une journée longue et stressante. Leur conversation est interrompue lorsque Rod Reiss arrive enfin en ville. Alors que le Titan de Rod se profile au-dessus du Mur Sina, Jean et le reste de l'escouade se couvrent d'eau pour résister à la chaleur intense du Titan. Après avoir détruit les mains du Titan pour le faire s'effondre, Eren, sous sa forme de Titan, détruit sa tête à l'aide de poudre à canon concentrée. Jean et ses coéquipiers ciblent des morceaux du corps du Titan détruit, dans l'espoir de détruire le corps humain de Rod à l'intérieur.

Quelque temps plus tard, après le couronnement d'Historia en tant que reine, Jean et le reste de l'escouade Livai suivent Historia qui parle de frapper Livai. Eren lui déconseille de le faire, mais Jean encourage Historia. Il est stupéfait quand elle frappe effectivement Levi, mais encore plus quand Livai sourit doucement et les remercie.

Deux mois plus tard, Jean, Armin et Eren discutent dans une ferme qu'Historia utilise comme orphelinat. Il essaie de contrarier Eren, mais il est ignoré. Quand Historia les voit, Jean essaie de la convaincre de leur accorder une pause. Elle leur ordonne de continuer à porter des boîtes à l'intérieur, ce qui l'amène à la comparer à sa mère.

Quelques jours plus tard, il est dans la caserne en train de manger avec d'autres soldats. Il discute avec Marlowe du fait qu'il est heureux d'avoir été transféré dans le Bataillon d'Exploration, même s'il n'a jamais vu de Titan, tout comme les autres soldats qui ont fait de même, et du fait que le nouveau Bourreau de l'enfer fonctionne, permettant aux soldats de reprendre le Mur Maria. Jean dit à Eren qu'il doit se concentrer sur le souvenir de l'homme que son père a rencontré il y a des années. Il plaisante à nouveau avec Eren, disant qu'il devrait recevoir un coup de tête de l'instructeur, donnant ainsi la réponse à Eren.

Arc du Retour à Shiganshina

Le matin, Jean se rend avec Eren, Mikasa, Armin, Livai, Hansi et Sasha chez Keith Shadis. Jean est assis dans une petite maison avec le reste de l'équipe, à l'exception de Sasha. Il écoute l'histoire de Grisha Jäger et de Keith sans dire un mot. Finalement, après avoir raconté toute l'histoire, Keith admet qu'il n'a aucun pouvoir et qu'il n'est qu'un simple spectateur.

Le temps passe, et les préparatifs pour l'opération du district de Shiganshina sont prêts. La nuit avant l'opération, les soldats ont un dîner spécial afin de célébrer et de les préparer pour l'opération. Le dîner devient de plus en plus fou à cause de plusieurs raisons : d'abord, Sasha devient folle après avoir vu toute la viande, essayant de tout manger, allant même jusqu'à mordre Jean et frapper Marlowe Freudenberg.

Après cela, Jean explique à Marlowe pourquoi, en tant que recrue, il devrait être à l'arrière plutôt qu'en première ligne, disant qu'il en a besoin pour apprendre et survivre assez longtemps pour former d'autres soldats. Jean utilise Eren comme exemple de soldat inutile et suicidaire, qui charge directement vers l'ennemi. Cela met Eren en colère et ils commencent à se battre et à s'insulter sans que personne ne les arrête. Jean crie sur Eren en lui demandant combien de fois il serait mort s'il n'avait pas eu ces pouvoirs de Titan et combien de fois Mikasa aurait dû le sauver. Le combat continue jusqu'à ce que Livai intervienne et les assomme tous les deux, arrêtant le combat.

Le lendemain matin, Jean participe à l'opération de reprise du Mur Maria. Après avoir entendu les acclamations des civils, il est l'un des premiers à crier de joie.Lorsque l'opération commence, il est avec l'escouade Livai, en route vers le Mur Maria.

Sur le chemin de Shiganshina, les soldats marchent de nuit à pied dans une forêt sur une montagne. Jean gronde Connie pour avoir appelé Eren par son nom, lui disant qu'il doit supposer qu'il y a un ennemi à chaque coin de rue.

Lorsqu'ils arrivent à Shiganshina, Jean passe à son équipement de manœuvre verticale sur l'ordre d'Erwin. Il est recouvert d'une capuche et d'une cape tout comme les autres soldats, de sorte que Reiner et Bertolt n'ont pas pu découvrir lequel des soldats est Eren. Après qu'Eren ait scellé le trou dans le Mur Maria, l'escouade de Jean commence à retourner vers Erwin, mais s'arrête et prend position sur le Mur avant de pouvoir l'atteindre après l'avoir vu tirer une fusée de signalisation. De là, ils peuvent observer Reiner qui se cache à l'intérieur du Mur, et le Titan Bestial qui se révèle avec une armée de Titans.

Alors qu'Eren et Reiner s'affrontent, Jean et son équipe attendent aux côtés de l'équipe de Hansi une occasion d'attaquer. Après qu'Eren ait réussi à manœuvrer Reiner dans une zone de la ville avec de hauts bâtiments, Hansi et Mikasa aveuglent Reiner avec leurs nouvelles lances foudroyantes, ce qui permet à Jean et ses compagnons d'armes de détruire l'armure couvrant la nuque de Reiner avec leurs lances de tonnerre. Lorsque Hansi ordonne une seconde attaque pour détruire la nuque de Reiner, Jean remarque que Connie et Sasha hésitent, et les pousse à se battre. Après avoir détruit la nuque de Reiner, Jean commence à jubiler devant le corps de Reiner, mais la vue de Connie et Sasha pleurant Reiner le fait pleurer aussi, bien qu'il essaie désespérément de les convaincre de se remonter le moral. À ce moment-là, à la surprise de Jean et de ses camarades, le Titan de Reiner se met à rugir.

Ayant été informé par Armin de l'approche de Bertolt, Hansi ordonne à Jean et à ses camarades de battre en retraite avant d'être pris dans le souffle de la transformation de Bertolt. Après s'être retirés à une distance sûre, Jean et ses camarades observent Armin qui va tenter de négocier avec Bertolt. Lorsque les négociations échouent et que Bertolt se transforme en Titan, Jean et le reste de l'escouade Livai s'abritent derrière le Titan d'Eren pour se protéger du souffle de l'explosion. Lorsque Mikasa et Armin reviennent, Jean est choqué d'apprendre la mort apparente de Hansi et de leur équipe.

Alors que Bertolt commence à se déchaîner sur Shiganshina, Jean et ses coéquipiers demandent à Armin de leur indiquer la marche à suivre. Cependant, Jean n'est pas satisfait du plan d'Armin qui consiste à se retirer au-delà du Mur et à attendre que Bertolt épuise son énergie, car ce dernier ne fera que jeter des débris enflammés par-dessus le Mur où se trouvent les chevaux et le groupe du commandant. Armin décide de donner le commandement à Jean, mais ce dernier insiste sur le fait qu'il aura toujours besoin de l'aide d'Armin pour trouver un plan pour combattre Bertolt.

Après s'être retiré des environs immédiats de Bertolt, Jean demande à Eren d'essayer d'attirer l'attention de Bertolt loin du reste du Bataillon, mais il est surpris de voir que Bertolt les ignore délibérément. N'ayant pas d'autre choix, Jean ordonne une attaque directe sur Bertolt, malgré les protestations de Connie et Sasha. Alors qu'Eren s'approche de Bertolt, Jean et ses camarades se dispersent et observent Eren qui tente de repousser Bertolt. Pendant un moment, il semble qu'Eren ait stoppé l'avancée de Bertolt, mais Jean et ses coéquipiers sont horrifiés lorsque Bertolt envoie calmement un coup de pied à Eren sur le côté du Mur Maria.

Jean rassure une Mikasa inquiète qu'Eren n'est pas mort. Bien qu'il reconnaisse que l'humanité est au bord de la défaite, il annonce qu'ils ne doivent pas s'avouer vaincus sans avoir essayé de vaincre le Titan Colossal. Il profite de la lance du tonnerre en considérant que le Titan Colossal ne connaît pas leurs propriétés. Il crie des insultes au Titan Colossal pour attirer son attention et permettre à Mikasa de lui transpercer la nuque avec la lance foudroyante. Mais avant de pouvoir le faire, le Titan Colossal les repousse avec de la vapeur chaude et pressurisée. Avant que Jean ne puisse formuler une autre attaque, son groupe est arrêté par la vue du Titan Cuirassé. Voyant que Reiner a de nouveau récupéré de ses blessures, Jean commence à perdre espoir et se tourne vers Armin pour obtenir des conseils. Après avoir entendu la théorie d'Armin sur la faiblesse du Titan Colossal, Jean accepte de mener l'escouade Livai dans une attaque contre Reiner pendant qu'Armin va récupérer Eren.

Alors qu'il mène l'escouade Livai vers Reiner, Jean ordonne à ses coéquipiers de se concentrer sur Reiner et de faire confiance à Eren et Armin pour arrêter Bertolt. Jean ordonne à ses coéquipiers d'essayer de garder l'attention de Reiner, mais lorsque ce dernier les ignore, Jean convient avec Mikasa que Reiner devra être tué. Comme l'escouade n'a plus que trois lances de tonnerre, Jean élabore un plan pour faire sauter la bouche de Reiner avec deux d'entre elles, avant de tirer la troisième dans sa bouche pour le faire sortir de la nuque de son Titan. Jean sert d'appât pour distraire Reiner pendant que Sasha et Connie attaquent, mais ils sont pris au dépourvu lorsque Reiner leur lance des débris des bâtiments voisins. Jean est blessé par l'attaque mais reste conscient pour assister au retour de Hansi et à la défaite de Reiner aux mains de Mikasa.

Alors que les blessures de Jean sont soignées par Mikasa, Jean assiste à l'interrogatoire de Reiner par Hansi. Lorsque Reiner refuse de donner des informations significatives, Hansi décide de l'exécuter, mais Jean s'empresse de dire que Reiner devrait être maintenu en vie afin que son pouvoir de Titan puisse être retiré par l'injection de Titan. La réponse de Hansi, selon laquelle Reiner est trop dangereux pour être maintenu en vie, surprend Jean, qui remarque que Hansi n'a jamais été du genre à accepter simplement de ne pas comprendre quelque chose. Influencée par les paroles de Jean, Hansi ordonne à Mikasa de récupérer le sérum de Livai pour qu'ils puissent l'utiliser, au grand soulagement de Jean.

Alors que Jean et Hansi discutent de qui doit recevoir le sérum, ils sont interrompus par Mikasa, qui tire une fusée de signalisation, signalant que Reiner doit être exécuté. Alors que la fusée s'élève dans l'air, Jean remarque un Titan quadrupède qui s'approche de Hansi. Agissant rapidement, Jean parvient à sauver Hansi de la dévoration mais ne peut empêcher le Titan de sauver Reiner et de partir. Alors que le Titan se retire, Jean s'en veut d'avoir laissé Reiner échapper à la mort une fois de plus, bien que Hansi lui assure que c'était leur choix, donc l'erreur de Hansi.

Il arrive sur le toit avec Hansi et Connie, qui porte Sasha sur son dos. Jean est choqué après avoir vu Erwin et Armin, tous deux à moitié morts et couchés inconsciemment. Puis, lui et ses camarades observent le débat pour savoir qui recevra le sérum. Lorsque Livai proclame qu'il va injecter Erwin, Jean quitte le toit avec les autres, en pleurant et en faisant ses adieux à son camarade. Cependant, Livai décide finalement de donner le sérum à Armin à la place. Jean et ses camarades voient la forme Titan sans esprit d'Armin dévorer Bertolt. Ils aident ensuite Armin à sortir de son corps de Titan.

Jean est assis sur un matelas après qu'Eren ait informé Armin des événements qui se sont déroulés et dit que cela fait quatre heures que la bataille est terminée et qu'ils ont cherché des survivants pendant tout ce temps, sans en trouver aucun.

Après être rentré victorieux, Jean accompagne Hansi pour remettre la lettre d'Ymir à Historia. Il assiste ensuite à une réunion où lui et le reste des soldats survivants du Bataillon d'Exploration sont débriefés par des généraux militaires et Historia. On le voit ensuite attendre une cérémonie honorifique avec ses compagnons d'armes. Lorsque Hitch arrive, Jean lui assure que Marlowe est mort avec honneur, mais Floch n'est pas d'accord, admettant qu'il était très courageux, mais qu'il a très probablement regretté son choix dans ses derniers instants. Alors qu'Hitch triste s'en va, Jean est consterné par l'insensibilité de Floch. Il sera plus tard honoré par Historia.

Après la bataille de Shiganshina, une année s'écoule et l'utilisation du Bourreau de l'enfer libère le Mur Maria de tous les Titans. Jean fait partie des membres du Bataillon qui mènent une expédition au-delà du Mur Maria, et trouve un Titan dont les membres sont si petits qu'il ne peut que ramper. Il fait partie des soldats du Bataillon qui arrivent à l'océan, étonné que l'eau soit réellement salée.

L'arc des Mahrs

Après l'arrivée des vaisseaux d'enquête mahr, Jean aide ses amis à travailler sur une voie ferrée pendant qu'ils discutent de l'ouverture de relations diplomatiques avec les autres nations du monde. Cependant, Hansi Zo informe le groupe que Hizuru ne leur a pas fait gagner d'alliés. Alors que le groupe part en train, ils discutent de qui devrait hériter du Titan d'Eren Jäger.

Lorsque Mikasa se porte volontaire, Jean répond qu'elle ne pourra peut-être pas le faire à cause de son héritage et de la lignée des Ackerman. Il se propose alors à sa place, arguant qu'il est plus intelligent qu'Eren et qu'il a un excellent jugement. Cependant, Connie Springer fait valoir que le raisonnement de Jean serait la raison pour laquelle il serait plus précieux en tant que futur chef du Bataillon et qu'ils ne pouvaient pas se permettre de le perdre après treize ans. Après avoir entendu les arguments de chacun, Eren décide de ne choisir aucun d'entre eux comme successeur car il apprécie leur amitié et leur souhaite à tous de vivre longtemps.

Finalement, Jean se rend à Mahr avec le reste de l'escouade des opérations spéciales. Initialement concentré sur leur objectif de reconnaissance, il s'étonne rapidement de la différence de style de vie à Mahr avec Connie et Sasha. Jean assiste à une réunion avec Kiyomi Azumabito, mais constate avec Mikasa qu'Eren a disparu. Avec les autres, Jean le retrouve dans un camp de réfugiés. Ils participent tous à une fête avec l'une des familles qui y résident et sont retrouvés le matin même par Livai, Hansi et Onyankopon. Plus tard, Jean assiste à un rassemblement pour entendre l'Association pour la protection des sujets d'Ymir et est consterné d'apprendre qu'ils sont toujours considérés comme des démons par la majorité de Mahr et des autres pays représentés.

Quelque temps avant le raid sur Revelio en 854, Jean reçoit le rang de commandant et est chargé de diriger une escouade pendant la bataille à venir. Au cours de la bataille, il se pose sur le bord d'un bâtiment et tire le crochet de son équipement de manœuvre tridimensionnelle anti-personnel sur un soldat mahr pour le jeter du toit. Témoin d'une explosion dans un bâtiment voisin, Jean se fraye un chemin pour trouver Floch Forster avec une brassée d'explosifs. Il lui crie de limiter au maximum les pertes civiles, mais Floch ne se laisse pas décourager. Floch dit qu'ils ne peuvent pas attendre la mort à l'intérieur des Murs, ce que Jean ne peut réfuter.

Sasha Braus et Connie rapportent à Jean que toutes les lumières sont en place et lui demandent s'ils vont de l'avant avec le plan. Jean confirme que oui, à condition qu'ils puissent désactiverle Titan Marteau à temps.

Lui et les autres soldats du Bataillon d'Exploration avec lui regardent Eren tenter de dévorer le détenteur du Titan Marteau et l'attaque subséquente d'Eren par le Titan Mâchoire. Jean et les autres se jettent dans la mêlée pour rejoindre Livai Ackerman, mais sont interrompus par l'arrivée du Titan Charette, qui est perché sur un toit voisin. Alors que le Titan Marteau se reforme, Jean remarque l'arrivée du Titan Bestial.

Jean prévient ses soldats de l'arrivée des débris projetés par le Titan Bestial et tente de les empêcher de riposter prématurément, mais deux d'entre eux sont tués par l'unité Panzer du Titan Charette. Après qu'Armin Arlert ait coupé les renforts mahr, Jean ordonne à ses soldats d'abattre les mitrailleuses du Titan Charette. Lorsque le Titan Charette charge Sasha pour avoir tué un membre de l'Unité Panzer, Jean intervient, lui disant qu'il n'a jamais pu le rembourser pour la dernière fois. 

Il tire une lance foudroyante qui frappe le casque du Titan Charette et ricoche à travers la fente de l'œil, soufflant une partie de la tête du Titan. Jean demande alors à son escouade de donner tout ce qu'elle a, et ils réussissent à éliminer l'unité Panzer. Le Titan Charette endommagé tombe du toit et s'écrase sur le sol. Jean le poursuit, avec l'intention de lui asséner un dernier coup mortel, mais un garçon saute sur son chemin et le supplie de ne pas tirer.

Il tente tout de même de porter le coup final, mais un jet de vapeur s'échappe du cou du Titan Charette et son tir passe à côté. Jean n'est pas sûr que ce soit la faute de la vapeur ou qu'il ait naturellement manqué son coup. Son escouade tente d'achever Peack lorsque son corps émerge du Titan Charette, mais Magath et quelques soldats marhr opposent une défense vigoureuse et Jean demande à ses soldats de se replier. Lorsque le dirigeable du Bataillon d'Exploration arrive, Jean ordonne à son escouade de le protéger de tout ennemi en contrebas en utilisant toute la puissance de feu qui leur reste.

Alors que les soldats se replient, Jean laisse Lobov couvrir l'arrière et rejoint son escouade à bord. Sasha et Connie l'informent qu'ils ont six pertes confirmées de leur côté, ce qui le dérange. Bien que Floch incite la plupart des soldats à applaudir la victoire de la première bataille du nouvel Empire eldien, Jean en profite pour réfléchir au nombre de batailles qu'ils devront encore livrer et au nombre de personnes qu'ils devront encore tuer.

Un cliquetis contre le dirigeable attire l'attention de Jean alors qu'une fille entre dans la cabine et tire un coup de fusil sur le groupe de soldats, touchant Sasha. Jean riposte, mais son tir est manqué lorsque le garçon de tout à l'heure la pousse hors du chemin. Alors que ses soldats appréhendent les deux enfants, il se précipite vers Sasha et demande les premiers soins. Lorsque Floch suggère de jeter les enfants hors du dirigeable, Jean demande si cela mettrait vraiment fin à l'effusion de sang. Jean emmène les enfants à la rencontre de Sieg Jäger et explique à Eren et aux autres comment ils se sont faufilés à bord et ont tiré sur Sasha. Peu après, Connie les suit pour les informer que Sasha est morte. Jean dit à Eren que c'est sa faute, parce qu'il a impliqué le Bataillon d'Exploration.

Arc du Retour à Paradis

Après le retour à Paradis, les soldats qui ont été tués à Revelio sont enterrés. En se rendant sur leurs tombes, Connie et Jean sont obligés de défendre Niccolo, un prisonnier de guerre mahr, qui est harcelé par un autre soldat. Apprenant que Niccolo avait voulu se rendre sur la tombe de Sasha, ils le conduisent à l'endroit où elle est enterrée.

Jean est assis tranquillement dans une pièce avec Mikasa Ackerman, Connie et Armin. Il aborde le sujet de l'arrestation des Volontaires Anti-Mahr, surpris que Dot Pixis ait recours à la manière forte, mais il suppose que c'était inévitable tant qu'ils ignorent les véritables plans de Sieg et son influence sur Eren[. Ils discutent de la situation des frères Jäger et Mikasa veut toujours croire en Eren, mais Jean fait remarquer qu'il les a tous forcés à aller sur le champ de bataille alors qu'il prétendait autrefois qu'ils étaient importants pour lui.

Peu de temps après, Jean assiste à une réunion que Hansi organise avec un groupe de soldats du Bataillon dont on sait qu'ils ont divulgué au public la nouvelle de l'arrestation d'Eren. Après avoir entendu leur point de vue, Hansi ordonne que les dissidents soient enfermés pour leur insubordination, et Jean escorte Floch dans sa cellule.

Après l'évasion des jägeristes, Jean assiste à une réunion avec les différents chefs militaires. Il est surpris par l'annonce de Pixis selon laquelle ils devraient se rendre à Eren et commencer les négociations tout en ignorant la mort de Zackly et des autres victimes. Jean demande à Hansi s'il pense que c'est une bonne idée de faire confiance à Eren et Sieg et Hansi n'est pas d'accord avec l'évaluation de Pixis.

Hansi emmène Jean et les autres anciens membres de la 104e Brigade au restaurant où Niccolo travaille, et il les fait entrer dans une salle à manger privée pendant qu'il s'occupe de ses autres invités. Jean tente de prendre une gorgée du vin stocké là, mais Niccolo l'en empêche, disant que le vin serait gaspillé sur les Eldiens. Armin appelle ensuite Jean dans une autre pièce où il trouve Niccolo tenant Falco en otage avec un couteau. Après que Niccolo ait rendu son arme, Jean l'aide à le maîtriser pendant que Niccolo admet que le vin contient probablement le liquide céphalorachidien de Sieg.

Jean plaque Niccolo contre le mur et exige qu'il s'explique. Niccolo révèle alors le plan de Jelena de servir le vin à des officiers de haut rang. Jean demande s'il les a empêchés de boire le vin pour les protéger, mais Niccolo n'en est pas vraiment certain. Alors qu'il tente d'aider à rincer le vin sur Falco, Jean est attrapé par les Jägeristes. Il tente de convaincre Floch que tout ceci pourrait faire partie du plan de leurs ennemis, mais Floch refuse d'écouter. Jean est emmené dans une voiture avec ses camarades en route pour le district de Shiganshina. Jean est ensuite placé dans une cellule avec les autres personnes capturées au restaurant[.

Pendant sa détention, Jean demande à Armin pourquoi Eren l'a attaqué et il est déconcerté d'apprendre que c'est parce qu'Eren a attaqué Mikasa verbalement. Cependant, Jean est sceptique quant à la possibilité qu'Eren commette un tel acte à moins qu'il n'ait une arrière-pensée. La conversation est interrompue par les volontaires anti-mahr. Jean accuse rapidement Jelena de vouloir utiliser Eldia pour se venger de sa patrie mais est coupé par Griez qui commence à calomnier les Eldiens. Jelena répond en l'abattant, à la grande surprise des prisonniers. Elle continue ensuite à nier l'allégation précédente avant d'expliquer le plan d'euthanasie de Sieg. Jean n'est pas convaincu car Eldia sera finalement sans défense mais Jelena insiste sur le fait que le Titan Originel sera toujours dissuasif. Ils sont alors interrompus par un messager qui les informe de la capture d'un infiltré. Alors que Jelena et les Volontaires Anti-Mahr partent pour s'occuper du problème, Jean et le reste des prisonniers entendent une agitation sur le toit et réalisent que les Titans ont commencé à bouger.

Onyankopon arrive et les libère de leur cellule, les suppliant d'aider à défendre Eren. Onyankopon prétend n'avoir eu aucune connaissance du plan d'euthanasie de Jelena et Sieg et bien que Jean affirme le croire, il fait remarquer qu'aider Eren ne fera que les aider à mener leur plan à bien. Armin soutient qu'Eren activera le Grand Terrassement au lieu de mettre à exécution le plan d'euthanasie de Sieg et, malgré ses réserves, Jean accepte de l'aider. Alors que les soldats vont libérer le reste des prisonniers des Jägeristes, Jean ordonne à Niccolo de veiller sur la famille de Sasha.

Un groupe de Jägeristes tente de les faire détenir à nouveau, mais Jean fait plier leur chef en lui disant qu'il sera responsable de la mort d'Eren s'il les arrête. Il aide à libérer les autres prisonniers et s'équipe d'un ensemble de matériel de manœuvre tridimensionnelle et entre dans la bataille.

Pendant la bataille, le groupe se sépare et Connie et Jean vont aider Eren dans son combat contre Reiner et le Titan Mâchoire. Ils arrivent à temps pour sauver Eren de l'emprise de Reiner, mais ne peuvent empêcher Gabi de lui tirer dessus avec un fusil anti-Titan.

Eren entre en contact avec Sieg, activant le Titan Originel et commençant le Grand Terrassement{. Alors que le Mur Maria commence à s'effondrer, Jean et Connie récupèrent Falco Grice de son Titan et se retirent pour retrouver Armin et Mikasa. Jean est complètement choqué à l'idée qu'Eren ait détruit le monde au-delà de Paradis, essayant de se justifier en disant que le monde extérieur l'a provoqué lui-même en craignant et en menaçant les Eldiens sur Paradis. À leur grande surprise, le groupe remarque que les Titans Purs transformés par Sieg ont commencé à attaquer les soldats de Paradis. Mikasa fait remarquer qu'avant de pouvoir aider les soldats, ils doivent décider ce qu'ils vont faire de Falco et Jean suggère de le donner à manger à l'un des Titans. Connie est catégorique : sa mère devrait être autorisée à manger Falco et s'enfuit avec le garçon lorsque les autres s'y opposent, les laissant combattre les Titans sans lui.

Jean et les autres retournent au quartier général militaire et ordonnent aux soldats à l'intérieur de les rejoindre sur le toit avec toutes les lances du tonnerre disponibles pour lancer une contre-attaque sur les Titans. Après avoir éliminé la première vague de Titans attaquant la forteresse, Jean et les soldats attendent sur le toit du bâtiment pendant qu'un groupe mené par Keith Shadis conduit le reste des Titans du quartier vers le quartier général. Une fois les Titans attirés, Jean et les autres soldats éliminent tous les Titans.

Après la bataille, Jean discute de la situation actuelle avec Onyankopon, l'informant du plan d'Eren de détruire tous les pays en dehors de Paradis. Jean est déçu d'apprendre que Floch est toujours en vie, et il est sidéré lorsque Floch commence à arrêter les volontaires anti-mahr. Jean tente d'empêcher Floch de tirer sur les volontaires et il est stupéfait lorsque Floch en exécute un pour avoir résisté. Bien que l'exécution laisse Jean dans un état d'hébétude, il est déconcerté lorsque Floch tente de le convaincre de rejoindre les Jägeristes en faisant appel à la personnalité égoïste qu'il avait pendant ses jours de formation.

Jean est laissé dans un état de trouble émotionnel par l'offre de Floch et est très tenté de rejoindre les Jägeristes malgré leurs morales contradictoires. Alors qu'il réfléchit à ce qu'il doit faire, Jean est contacté par Hansi et finit par consentir à les rencontrer, elle et Mikasa, malgré ses réticences. Lorsque Hansi révèle qu'elles ont l'intention d'unir leurs forces à celles de Mahr pour arrêter Eren, Jean tente de convaincre Hansi d'accepter le plan d'Eren. Bien que Jean essaie d'argumenter qu'il n'y a pas d'autre option, il est réduit au silence par l'insistance frénétique de Hansi sur le fait que rien ne justifie un génocide. Hansi demande à Jean s'il croit que leurs camarades tombés au combat auraient été heureux de sacrifier toute l'humanité pour sauver une île et Jean, convaincu par ses souvenirs de Marco, accepte de la rejoindre pour s'opposer à Eren.

Jean fait semblant d'accepter l'offre de Floch et sert de membre haut placé des Jägeristes. Lorsque Floch décide d'exécuter publiquement Jelana et Onyankopon, Jean est choisi pour être celui qui les tuera. Après que Floch ait annoncé les crimes pour lesquels ils sont tués, Jean tire quatre coups de feu dans le sol à côté d'Onyankopon, signalant à Peakk de venir les récupérer. Une fois que Peakk les a laissés partir, Jean explique à Onyankopon qu'il a choisi d'aider Mahr parce qu'il a senti que ses camarades tombés au combat ne lui pardonneraient jamais s'il était resté assis et avait laissé le monde être détruit.

Ce soir-là, les forces combinées de Mahr et de Paradis partagent un repas en discutant de la manière de s'opposer à Eren. La tension monte immédiatement entre Jean et Theo Magath car ce dernier demande si les Eldiens ont décidé de faire ce qui est juste en aidant Mahr. Jean lui rappelle avec colère que Mahr a été l'agresseur de Paradis pendant 100 ans, et Magath rétorque qu'Eren a prouvé que le monde avait raison de traiter Paradis de cette façon. Jean soutient qu'Eren n'a recours à des mesures extrêmes qu'en raison des actes atroces de Mahr contre Paradis et Magath lui rappelle qu'Eldia a été le premier à opprimer Mahr sous le règne de l'Empire Eldien.

Avant que les deux hommes ne puissent se disputer davantage, ils sont interrompus par Hansi, qui sert le dîner à tous les soldats. Cependant, Jelena provoque encore plus de frictions en rappelant à Jean que Marco a été tué par Annie. Reiner prend la défense d'Annie et révèle à Jean qu'elle a ordonné la mort de Marco pour protéger son identité et celle de Bertolt. Bien que Jean se soit d'abord retenu, il entre dans une colère noire lorsque Reiner tente de s'excuser pour ce qu'il a fait et le bat sauvagement. Il n'est arrêté que par Gabi, qui protège physiquement Reiner des attaques de Jean. Gabi s'excuse pour les crimes commis par les Warriors et supplie le Bataillon d'Exploration de l'aider à sauver le monde.

Le lendemain, alors que le groupe se rend au port de Paradis, Jean s'excuse auprès de Gabi pour l'avoir blessée accidentellement et répète à Reiner qu'il n'a pas l'intention de lui pardonner ce qu'il a fait. Ils découvrent à leur arrivée que le port est déjà occupé par les Jägeristes. Alors que le groupe se prépare à une confrontation, Annie suggère de lancer une attaque générale, mais Mikasa lui rappelle qu'ils ne peuvent pas risquer que l'Azumabito soit tué dans les tirs croisés. Le groupe se prépare à un éventuel engagement, mais Jean et ses amis sont réticents à l'idée de combattre leurs anciens camarades. Leur discussion est interrompue par Hansi qui annonce à la grande horreur de tous que les Titans Colossaux d'Eren ont apparemment déjà atteint Mahr.

Le groupe met au point un plan pour tenter de tromper les Jägeristes et leur faire remettre les mécanismes d'Azumabito sans combattre, Jean étant en attente avec Hansi et Magath au cas où un combat éclaterait. Lorsque les Jägeristes sont alertés de leur présence, Jean aide à escorter les Azumabito jusqu'au sous-sol du bâtiment où ils sont détenus afin qu'ils soient à l'abri de la bataille imminente.

Pendant qu'ils sont à l'abri, les mécaniciens informent le groupe, à leur grande horreur, qu'il faudra au moins une demi-journée pour préparer le bateau volant au lancement. Jean est horrifié d'apprendre qu'ils ne pourront pas sauver Revelio mais Kiyomi suggère qu'ils pourraient préparer le bateau volant plus rapidement s'il était amené à Odiha. Pendant que les mécaniciens se rendent au bateau, Jean utilise son fusil pour leur donner, ainsi qu'à ses alliés, un tir de couverture depuis différents points du champ de bataille. Une fois que le bateau est prêt à quitter le port, Jean et Connie aident à porter Reiner blessé sur le bateau.

A bord du bateau, Jean et Mikasa sont vus en train de retenir Annie, qui est en détresse, après que Hansi ait révélé que Revelio ne peut plus être sauvé du Grand terrassement.

A un moment donné, Eren attire Jean et le reste de ses amis dans les Chemins individuellement afin de parler avec chacun d'eux. Il leur révèle ses véritables intentions, à savoir que ses amis le tuent afin que le monde extérieur leur soit redevable, et efface leur mémoire afin qu'ils ne se souviennent de rien de ce qu'il a révélé avant sa mort.

Après être arrivé à Odiha, Jean aide à amener le bateau volant à l'intérieur d'un hangar pour qu'il soit réparé. Il tente de retirer les explosifs du vaisseau, mais Armin lui recommande de les garder au cas où ils seraient nécessaires à l'avenir.

Alors que les préparatifs de l'hydravion sont terminés, Jean et les autres soldats équipent leur matériel de manœuvre. Les préparatifs sont interrompus par Floch, qui arrive dans le hangar et fait des trous dans le réservoir de carburant du bateau avant d'être mortellement blessé par Mikasa. Pendant que les mécaniciens essaient de réparer le bateau, Jean vérifie l'état de Floch, et est bouleversé par une dernière demande de Floch d'arrêter de poursuivre Eren.

Alors que les réparations commencent sur le bateau, les Titans d'Eren arrivent à Odiha. Hansi engage les Titans seul et sacrifie sa vie pour les retenir assez longtemps pour que l'avion puisse partir, Jean et les autres pleurant la mort de leur commandant à bord.

En route vers Eren, Jean participe à une réunion pour discuter de la façon de traiter avec Eren. Livai suggère que le moyen le plus probable d'arrêter Eren sera de tuer Sieg et de couper son lien avec le Titan Originel, et Jean promet d'aider à atteindre le but de Livai. À la pensée de toutes les vies innocentes qu'ils ont tuées pour arrêter le Grand Terrassement, Jean s'excuse auprès de Reiner pour l'avoir traité si durement, admettant qu'il n'a pas le droit de le juger pour ce qu'il a fait à Paradis.

La conversation est interrompue lorsque le groupe est soudainement entraîné dans les Chemins par Eren. Jean essaie de convaincre Eren de mettre fin au Grand Terrassement et de les laisser décider de la suite des événements, mais Eren refuse d'arrêter le Grand Terrassement. Apercevant Eren au loin, Jean, Mikasa, Armin et Connie tentent de le rejoindre mais ne parviennent pas à s'approcher de lui. Eren informe le groupe qu'il les a appelés dans les Chemins pour leur faire savoir qu'ils devront le tuer pour arrêter le Grand Terrassement, avant de les renvoyer vers le bateau volant.

Alors que le bateau volant rejoint Eren, il subit le feu du Titan Bestial. Jean et ses camarades sautent du bateau et utilisent leur équipement de manœuvre pour éviter les projectiles du Titan Bestial avant de l'attaquer directement. Ils battent rapidement le Titan Bestial, mais découvrent que Sieg n'est pas dans sa nuque. Réalisant qu'ils n'ont pas le temps de fouiller tout le Titan d'Eren pour trouver Sieg, Jean convainc Armin de se transformer en son Titan Colossal et d'utiliser l'explosion pour essayer de découvrir l'emplacement de Sieg. Jean et ses camarades commencent à battre en retraite, mais se retournent pour voir Armin se faire enlever par une armée de Titans qui a commencé à se former au sommet d'Eren. Ils sont rapidement submergés par les Titans et Jean remarque que les Titans semblent coordonner leurs attaques. Jean sauve Reiner d'une attaque des Titans et est presque mangé lui-même, mais il est sauvé à la dernière minute par Livai. Ce dernier ordonne à son équipe de se concentrer sur la récupération d'Armin.

Ils ne vont pas loin avant que le Titan Colossal de Bertolt Hoover apparaisse et attaque Reiner. Jean parvient à sauver Reiner de son Titan avant qu'il ne soit dévoré, mais le Titan Colossal lance le Titan de Reiner sur le groupe et ils sont éjectés d'Eren par l'impact. Jean et Reiner restent suspendus au Titan, leurs équipements étant trop endommagés pour être utilisés. Jean refuse de laisser Reiner partir et admet qu'ils n'ont plus aucune chance de gagner et encourage Reiner à continuer à se battre tant qu'ils sont encore en vie. Avant que le groupe ne puisse être dévoré, ils sont sauvés des Titans par l'arrivée de Falco, qui a appris à voler en utilisant son Titan Mâchoire.

Au sommet du Titan de Falco, Livai décide que le groupe devra se séparer pour simultanément faire exploser les explosifs sur la nuque d'Eren et sauver Armin. Mikasa tente de protester, mais Jean et les autres insistent à regret sur le fait que tuer Eren est la seule option qui leur reste. Alors que Falco retourne sur le Titan d'Eren, Jean est découragé d'entendre des coups de feu en provenance de Fort Salta, suggérant que les Eldiens et les Mahr ont recommencé à se battre entre eux. Rejoignant Eren une fois de plus, Jean et Reiner choisissent d'attaquer eux-mêmes la nuque d'Eren pendant que leurs camarades poursuivent Armin.

Reiner utilise son Titan pour repousser les Titans Marteau qui ont été générés pendant que Jean essaie de se précipiter vers la nuque d'Eren, mais d'autres Titans commencent à apparaître pour couper Jean. Peack fait une réapparition opportune et Jean utilise sa distraction pour s'approcher, mais il se retrouve une fois de plus bloqué par les dizaines de Titans qui continuent d'apparaître.  Voyant que Peak a été blessée, Jean utilise son équipement de manœuvre pour essayer de se retirer avec elle vers Reiner, mais ce dernier est à la merci des Titans Marteau. Ils sont pris en embuscade par deux autres Titans, mais sont sauvés par l'intervention des TitansMâchoire de Marcel et Porco Galliard. Alors que Reiner et ses nouveaux alliés repoussent les Titans, Jean est enfin capable d'atteindre les explosifs attachés à la nuque d'Eren. A contrecœur, Jean déclenche les explosifs et sépare la tête d'Eren du corps de son Titan.

À l'horreur de Jean, un mille-pattes émerge de la nuque d'Eren et tente de se rattacher à lui, mais Reiner passe devant lui et parvient à l'arrêter. Les alliés de Jean arrivent pour évacuer avec lui afin qu'Armin puisse se transformer. Jean hésite à quitter Reiner, mais est convaincu par Peack de le faire.

Le groupe retourne à Fort Salta. Ils sont soulagés de voir que Reiner a survécu à l'explosion, mais Jean et ses compagnons ne sont pas surpris de voir qu'Eren et le mille-pattes en sortent également vivants. Le groupe décide à contrecœur qu'ils devront tuer en priorité Eren plutôt que le mille-pattes, mais avant qu'ils ne puissent partir, le mille-pattes commence à émettre de la fumée dans le fort. Réalisant que la fumée va transformer les Eldiens du fort en Titans, Jean et Connie sont obligés de rester dans le fort pendant que Falco, Peack et les Ackermans partent pour achever Eren. En regardant leurs compagnons partir, Jean se dit que lui et Connie vont devoir confier à leurs alliés le soin de finir le travail pour eux. Alors qu'ils sont sur le point de se transformer, Connie plaisante en disant que c'est la faute de Jean s'ils ont été chargés de sauver le monde, car c'est lui qui les a convaincus de rejoindre le Bataillon d'Exploration.

Après la mort d'Eren, le pouvoir des Titans est éliminé du monde et tous les Eldiens reprennent leur forme humaine. Retrouvant ses souvenirs de sa dernière conversation avec Eren, Jean pleure son ami. Alors que les Eldiens se regroupent, les soldats mahr survivants de Salta sortent pour les affronter. Les Mahr menacent de les tuer s'ils ne peuvent pas prouver qu'ils ne sont plus des Titans, et seul Armin est capable de les convaincre.

Dans les trois années qui suivent la mort d'Eren, les survivants de la "Bataille du Ciel et de la Terre" à Fort Salta sont nommés ambassadeurs de paix entre les restes du monde extérieur et Paradis. Alors que les ambassadeurs se rendent à Paradis pour entamer des pourparlers de paix en l'an 857, Jean réprimande Reiner pour avoir convoité Historia, qui est maintenant mariée. Peack observe que Jean se comporte lui-même de manière particulièrement vaniteuse, mais Jean prétend qu'il veut seulement être beau pour les livres d'histoire. Reiner fait une blague à ses dépens, mais leur dispute est interrompue par Annie, qui leur fait remarquer que les chances de réussir à négocier avec Paradis sont faibles. Malgré leurs réticences, Armin est persuadé que la vue des Guerriers et du Bataillon d'Exploration, anciens ennemis, travaillant ensemble, suffira à faire entendre raison aux Eldiens de Paradis.

Capacités

Équipement de manœuvre tridimensionnelle

Jean est très habile dans l'utilisation de l'équipement de manœuvre tridimensionnelle, étant capable de bien manœuvrer même sur un terrain ouvert, ce qui est considéré comme extrêmement difficile et peu de gens peuvent le faire. Il a également montré sa capacité à être capable d'attaquer et de tuer des Titans efficacement même sans son équipement adéquat et peut réussir à manœuvrer autour d'eux afin d'attaquer directement leur nuque ou simplement les éviter. Quatre ans après la reconquête du Mur Maria, son habileté à manœuvrer l'équipement n'a pas changé. Jean a prouvé qu'il était très compétent dans l'utilisation de l'équipement de manœuvre tridimensionnelle anti-personnel ; il a tendu des embuscades à l'infanterie mahr depuis les toits et a même utilisé les crochets de son équipement pour projeter un soldat ennemi du haut d'un immeuble. L'utilisation de l'équipement de manœuvre est sa plus grande force.

Lances foudroyantes

Jean est très habile dans l'utilisation des lances de tonnerre, assez pour tendre une embuscade au Titan Charette et tirer une lance à travers l'une des fentes oculaires de son casque, faisant ainsi exploser le casque et rendant sa tête vulnérable aux attaques.

Autres capacités

Jean est aussi un individu exceptionnellement équilibré, capable d'avoir une vue d'ensemble et de prendre des décisions tactiques judicieuses quand il le faut. Ce sont ces traits qui ont valu à Jean d'être classé 6e meilleur de la 104e escouade.

Il semble également maîtriser les armes à feu, puisqu'on le voit s'en servir lors de la persécution du Bataillon d'Exploration. Il est capable de tirer sur des personnes sans intention de les tuer, juste pour les neutraliser, avec une grande précision.

Les statistiques de Jean Kirstein :

Combat
9/10
Initiative
8/10
Intelligence
7/10
Travail d'équipe
5/10
Conscience
10/10


Relations interpersonnelles

Marco Bott :

Depuis l'époque où ils étaient stagiaires, Marco était l'ami le plus proche et le confident de Jean. Jean se moquait parfois de Marco pour ses raisons idéalistes de rejoindre la Brigade Spéciale, insistant sur le fait que la seule raison pour laquelle quelqu'un s'engagerait serait pour la sécurité et le confort.Malgré cela, c'est Marco qui l'a encouragé à accepter ses capacités de leader, et sa mort à Trost a eu un impact sur la vie de Jean.

Eren Jäger :

Jean et Eren partagent initialement une rivalité féroce qui découle de leurs points de vue différents : alors que Jean considère l'empressement d'Eren à rejoindre le Bataillon d'Exploration comme suicidaire et stupide, Eren voit le désir de Jean de rejoindre laBrigade Spéciale comme lâche et égoïste. En fait, c'est le désir de Jean de surpasser Eren qui le pousse à s'améliorer pendant l'entraînement. Malgré leur rivalité acharnée, qui tourne parfois à la violence, Jean respecte aussi Eren dans une certaine mesure, admettant qu'il n'a pas le courage de ce dernier. En réalisant le potentiel d'Eren à manier le pouvoir des Titans et l'espoir qu'il représente pour l'humanité, Jean met de côté son inimitié pour Eren. Cependant, Jean continue de critiquer le comportement d'Eren lorsqu'il le juge nécessaire, comme après les événements de Revelio, lorsque Sasha est tuée pendant la retraite. Malgré ses critiques constantes à l'égard d'Eren, Jean admet plus tard qu'il l'a envié pendant toutes les années où ils étaient en désaccord et qu'il éprouve un certain respect pour lui. Il est également capable de comprendre la décision d'Eren de lancer le Grand Terrassement réalisant qu'il l'a fait parce que le monde allait inévitablement attaquer, et parce qu'il voulait éviter à ses amis d'avoir à se battre.

Mikasa Ackerman :

Jean a un énorme béguin pour Mikasa depuis qu'il l'a rencontrée, et admire ses magnifiques cheveux noirs, bien que Mikasa soit plus ou moins restée indifférente à Jean. Lors de conversations informelles, Jean a tendance à rougir et à bégayer en présence de Mikasa et a immédiatement sauté à son secours lorsqu'un Titan l'a menacée. Malgré son béguin, Jean ne compatit pas à la dévotion de Mikasa envers Eren, affirmant que la plupart des gens ne partagent pas sa volonté de sacrifier leur vie pour lui. C'est cette même dévotion qui a partiellement alimenté le ressentiment de Jean envers Eren. Alors qu'il fantasme sur un avenir où il vit une vie confortable dans ce qui était autrefois le Mur Sina, il imagine Mikasa comme sa femme et la mère de ses enfants.

Armin Arlert :

Bien que Jean ait d'abord été rebuté par le dévouement d'Armin envers Eren, les deux hommes ont fini par trouver un terrain d'entente grâce à leurs natures rationnelles similaires. Jean et Armin partagent souvent des conversations complexes sur la moralité, la stratégie et les problèmes actuels. Alors que Jean adopte généralement une position plus humaniste, Armin défendra souvent un point de vue plus pragmatique. Malgré leurs différences, Jean et Armin deviennent peu à peu amis. Il a pleuré lorsqu'il a cru qu'Armin était mort, et l'a ensuite aidé à sortir de son Titan en pleurant de soulagement.

Marlowe Freudenberg :

Jean se prend d'affection pour Marlowe car le comportement de ce dernier lui rappelle celui d'un certain "crétin". Lorsque Marlowe rejoint plus tard le Bataillon d'Exploration, c'est Jean qui lui explique le fonctionnement de leur branche lors d'une opération et pourquoi les recrues ne doivent pas être de la chair à canon.

Floch Forster :

Jean a guidé Floch lorsqu'il a rejoint le Bataillon d'Exploration, le conseillant sur leur situation et l'incitant à dire à Hitch la signification de la mort de Marlowe, montrant que les deux sont en bons termes. Au cours du raid surRevelio, on les voit se disputer au sujet des dommages causés aux civils, ce qui témoigne d'une grande différence d'idéologie. Après que Floch a abandonné l'armée, les deux hommes se montrent hostiles. Plus tard, Jean a été témoin de l'arrestation par Floch des Volontaires Anti-Mahr, criant à Floch d'arrêter et paraissant incrédule après avoir entendu les paroles de Floch. Lorsque Floch tue un volontaire, Jean est découragé et Floch lui dit qu'il est libre et qu'il devrait redevenir comme avant, Floch se moquant de l'ancien Jean en le traitant de "bâtard". Floch a cependant qualifié Jean de héros, ce qui témoigne d'un respect potentiel, même s'il a été écarté. Même si Jean était un traître pour lui, Floch a profité de ses derniers instants pour le supplier de ne pas arrêter le Grand Terrassement d'Eren.

Reiner Braun :

Jean considérait Reiner comme un camarade compétent pendant la période où il était dans la Brigade d'Entrapinement et le Bataillon d'Exploration, et a été choqué lorsqu'il a cru que Reiner avait été écrasé à mort par le Titan Féminin. Cependant, après que l'identité de Reiner a été révélée, Jean le considère comme un ennemi et n'hésite pas à le tuer. Lorsque Reiner lui révèle qu'il a participé à la mort de Marco quatre ans plus tôt, leur relation prend un tour brutal, et Jean bat brutalement Reiner enragé. Bien que Jean et Reiner aient commencé à se comporter de manière civilisée l'un envers l'autre peu de temps après, Jean fait comprendre qu'il n'a pas l'intention de pardonner à Reiner ses actes passés. Cette attitude change par la suite lorsqu'il tue plusieurs de ses camarades pour tenter d'arrêter Eren, et admet à Reiner qu'il n'avait pas le droit de le juger si durement pour ses actions. Lorsqu'il est sur le point d'être vaincu par les anciennes incarnations des Neuf Titans, Jean sauve Reiner et lui dit qu'ils se battront jusqu'au bout en tant que membres du Bataillon d'Exploration montrant ainsi qu'il tient toujours à lui malgré tout.

Peak Finger:

Jean a failli être tué par Pieck lors de la reprise de Shiganshina; depuis, il la considère comme une autre ennemie de Paradis et, dans Revelio, il a failli la tuer par vengeance. Récemment, sa colère à son égard s'est considérablement adoucie car l'Unité de Guerriers et le Bataillon d'Exploration ont décidé de travailler ensemble pour empêcher Eren et les Titans du Mur de détruire le monde. Au cours de leur attaque contre le Titan Originel, Jean s'est souvent retrouvé associé à Peak et les deux ont travaillé en tandem pour vaincre un grand nombre des anciens Titans générés sur le dos du Titan Originel

Personnes tuées

Un membre de l'escouade de contrôle anti-personnel
Au moins un soldat mahr
Au moins un membre des Jägeristes

Indirectement :

Trois membres de l'unité Panzer

Tentatives échouées

Reiner Braun
Peack Finger
Gabi Braun
Eren Jäger

Informations diverses

  • Jean s'est classé neuvième dans le premier sondage de popularité des personnages.
  • Jean et Armin Arlert étaient à l'origine un seul et même personnage dans les premières ébauches de la série de Hajime Isayama.
  • L'intention d'Isayama était que Jean joue un "rôle de talonneur" dans l'histoire, qui fait remarquer quand les protagonistes sont "fourbes". Il a conçu Jean avec un visage "méchant" pour refléter ce rôle.
  • Il a également affirmé que la performance de Kishō Taniyama dans le rôle de Jean a eu une influence sur la façon dont il écrit le personnage.
  • "Jean est la variante française de John, qui signifie "Dieu a été miséricordieux".
  • Isayama a déclaré avoir choisi le nom "Jean" parce qu'il donne l'impression que le personnage "est comme un représentant du peuple".
  • Isayama a déclaré que son personnage préféré est Jean.
  • Dans une interview plus récente, Isayama a révélé que Reiner Braun avait remplacé Jean comme son personnage préféré
  • Selon Isayama, si la 104e Brigade d'Entraînement organisait une compétition de bras de fer, Jean serait à égalité avec Eren Jäger.
  • Lorsqu'il ressent un grand conflit, Jean a l'habitude de serrer fortement son poing et de le fixer intensément.
  • Dans un faux aperçu du volume 19, on peut voir Jean se faire dévorer par le Titan qui a mangé Mike Zacharias.
  • De plus, dans la fausse avant-première, on peut voir Jean sous la forme d'un Titan. Le Titan mesure environ 7 mètres et a conservé les traits de son visage tout en boitant légèrement

Articles Récents

Bertolt Hoover

"Quelle étrange sensation... Je n'ai même pas peur. Je peux voir... tout ce qui m'entoure... J'ai l'impression que... n'importe quel résultat...

En savoir plus

Reiner Braun

"Je voulais devenir un héros... ! C'est pourquoi j'ai toujours agi comme le grand frère de tout le monde, aussi. Je...

En savoir plus

Ymir

"Christa... Je n'ai pas le droit de te dire comment vivre. Alors c'est juste... un de mes souhaits. Vis ta vie......

En savoir plus

Annie Leonhart

"Avant, je ne me souciais de rien. Mais c'est différent maintenant. Je pense avoir commis des péchés irrémédiables...Mais. Si cela signifiait...

En savoir plus

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré